Éveil aux métiers : les retraités doivent former les jeunes !

Atelier-metier-1Après avoir rencontré des responsables de « L’Eveil aux Métiers », Aurore Ninino et 2 militants de notre liste se sont rendus dans les locaux de l’association avenue Lacassagne.

Tous les mercredis après-midi, 27 jeunes de 10 à 15 ans y sont initiés à une douzaine de métiers manuels : cuisinier, métallier, électricien, pâtissier, charpentier, tapissier, carreleur-mosaïste, etc. 

C’est grâce à la passion d’autant d’artisans retraités que ces jeunes peuvent découvrir les contraintes et la joie du travail de la matière, une expérience de vie essentielle à l’heure où les écrans et les mondes virtuels dominent le quotidien. Là, on apprend à utiliser l’outil, à appréhender sa puissance, à façonner la matière, à lui donner forme, à créer des œuvres belles et utiles.

L’expérience est si engageante que 25 % des jeunes qui participent à L’Eveil aux Métiers en font leur… métier, grâce notamment à un partenariat avec les Compagnons, dont de nombreux « éveilleurs » sont issus.

Atelier-metier-2Pourtant, l’association est contrainte de se battre au quotidien pour exister. D’abord, le travail de la matière à un coût (ateliers, outillage, matériaux) que les très maigres subventions ne couvrent pas. Pourtant, l’association a à cœur de proposer un coût d’inscription tout autant accessible que n’importe quel autre loisir. Ensuite, si les demandes d’inscriptions affluent, c’est le nombre de volontaires pour enseigner qui pose problème !

Ainsi, l’association adresse ce message aux retraités actifs ou en devenir :

Vous avez 3 heures de libre par semaine en période scolaire, vous voulez transmettre votre savoir-faire et l’amour du travail bien fait.

Les enfants ont besoin de vous.

Accompagnez les dans cette découverte des métiers et d’eux-mêmes.

Nous appelons donc à notre tour les artisans retraités à rejoindre cette joyeuse bande d’éveilleurs dans leur atelier fourmillant de vie. Éveiller la jeunesse est la mission la plus fondamentale des retraités.

Pour Lyon2014 Ville Pionnière, l’éveil aux métiers doit être développée. Une seule association comme cela pour plus d’un million d’habitants, ce n’est pas suffisant… il en faut des dizaines.

Cette responsabilité est autant celle de la municipalité, que des nombreux retraités qui se demandent quoi faire pour les générations futures.

+ d’infos sur leur site : http://www.eveilauxmetiers-lyon.org

Suivez la campagne !

Abonnez-vous à la newsletter

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire